La petite boulangerie du bout du monde – Jenny Colgan

Résumé : Et si partager une simple miche de pain transformait profondément les rapports humains ? Quand son mariage et son entreprise familiale font naufrage, Polly Waterford quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d’une île des Cornouailles. Elle s’installe seule dans un minuscule appartement situé au-dessus d’une boutique laissée à l’abandon. Pour se remonter le moral, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Alors qu’il n’y a plus dans le village qu’une boulangère irascible au pain sans saveur, les arômes de levain qui s’échappent de chez elle attirent très vite la curiosité et la sympathie des habitants. Petit à petit, d’échanges de services en petits bonheurs partagés, elle ravive l’esprit d’entraide et de partage dans le village. Au fil des rencontres farfelues (un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands) et au gré des événements heureux ou tragiques qui touchent la communauté, ce qui ne devait être qu’un simple  » break  » devient l’entreprise de sa vie. Polly se révèle enfin à elle-même : une femme déterminée et créative, prête à mordre dans la vie comme dans une mie de pain chaude et croustillante.

Éditions Prisma
Paru en janvier 2015
363 pages

Image1

Je vous préviens d’avance que cet article contient de gros spoilers sur la fin du livre. Par mesure de précaution je signalerai ces spoilers et ils seront même cachés pour ceux qui ne voudrait lire que mon avis global.

Ce livre là je l’attendais, tout dans ce résumé me faisait envie, la vie tranquille sur une petite île anglaise, le nouveau départ de Polly après un échec professionnel et sentimental et surtout l’univers du pain, un livre gourmand aux odeurs de pain et d’air marin qui me transportait rien qu’en lisant le résumé. Et c’est ce que j’ai eu pendant les 3/4 du livre et j’ai adoré ça. J’ai adoré ce petit village loufoque qu’on ne peut atteindre que quelques heures par jour, ces personnages adorables ou pas, avec chacun leur personnalité si attachante, ce petit macareux (je veux le même il est trop chou!!) et ses odeurs de pain, de miel et d’air marin. J’ai adoré aussi la prise de confiance de Polly, ses luttes pour sa vie et la boulangerie et l’île, ses questionnements et ses erreurs. C’était agréable de suivre ces aventures sur cette petite île. Jusqu’aux 3/4 du roman. Et là c’est le drame ! Bon j’exagère un peu quand même mais la fin m’a totalement gâché tout le roman et comme vous pouvez probablement le constater je suis toujours bien vénère !

ATTENTION LES SPOILERS COMMENCENT ICI !!! Même par curiosité n’allez pas lire ces lignes si vous n’avez pas lu le roman, j’y dévoile une partie importante de l’intrigue et la fin du roman !

Pour les lire surlignez/ sélectionnez avec le curseur la zone ci dessous.

Mon gros problème dans ce roman au final c’est le personnage de Huck et surtout sa relation avec Polly. Si on met de côté le fait que le mec se barre à l’autre bout du monde à chaque fois qu’une fille le rejette (autant de maturité c’est beau) il se croit ensuite tout permis lorsqu’il fini finalement par avoir la fille qu’il veut. C’est ainsi qu’on le voit annoncer à Polly, lors du mariage de Kerensa aux Etats-Unis, où elle n’est donc que de passage, qu’il avait déjà plus ou moins prévu qu’elle plaquerait toute sa vie pour ses beaux yeux (le mec avait déjà planifié toute leur vie alors qu’il s’était tout de même enfuit de l’autre côté de l’Atlantique parce qu’elle avait refusé de l’embrasser sans plus lui donner de nouvelles !). Pire encore, lorsqu’elle lui rétorque qu’elle a un métier il lui répond tout naturellement « Viens vivre avec moi , t’auras plus à travailler tu pourras te contenter d’habiter dans mon lit » !!! 😮 Cimer l’objectification (objectification ou objectivation ??) de la femme ça fait toujours plaisir surtout dans un roman qui cible principalement les femmes ! Juste avec cette remarque il renie totalement le fait que Polly est une personne à part entière avec ses rêves, ses envies, sa vie, ses passions, etc…Si encore Polly l’avait mal pris et l’aurait envoyer balader comme il se doit je n’en aurait pas été choquée outre mesure mais il se trouve que Polly en plus de trouver cette remarque  tout à fait normale, estime qu’il lui offre une opportunité incroyable avec cette demande tout à fait alléchante qu’elle est bien triste de devoir refuser. 

FIN DES SPOILERS ! Vous pouvez rouvrir les yeux.

Bref vous l’aurez compris après ce pavé ^^ les propos sexistes dans un roman à destination des femmes ça m’énerve. Ce genre de propos sont bien loin de l’idée que je me fais du romantisme. Je sais que beaucoup n’auront même pas relevé cette remarque et probablement qu’en d’autres circonstances je ne l’aurais peut être pas relevé non plus mais j’ai tellement apprécié le début du roman, je m’étais tellement attaché à cet univers que cela m’a attristé de le voir gâché par une remarque de ce genre. Alors oui j’exagère un peu (mais pas tant que ça finalement) car on est bien dans un roman, une fiction et je pense que l’idée de l’auteure était peut être mal exprimée (ou mal traduite c’est possible aussi) mais si ce n’est pas le cas je trouve ça dommage que le personnage principal n’ait pas bronché devant cette remarque. Il se peut aussi que j’ai réagit aussi violemment à cette fin car je ne suis pas fan des histoires romantiques en général (surtout parce que je trouve toujours quelque chose à y redire ^^) et je trouve dommage que cette histoire doivent se terminer par  une histoire romantique.

Image2

Si ce n’est pas le genre de choses qui vous gêne et si vous aimez les romances de manière générale alors vous pouvez y aller les yeux fermés, car pour le reste j’ai trouvé cette histoire très mignonne, très estivale et très gourmande (j’ai constamment envie de pain depuis, je rêve littéralement de  brioche, de pains et de focaccias !), je ne suis juste personnellement pas fan des histoires romantiques.

3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s