La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald

 Résumé : Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.

Editions Denoël
Paru en janvier 2015
482 pages

Mon avis

La couverture toute mignonne, la promesse d’une histoire légère et mignonne et les critiques que j’avais pu voir sur internet m’ont donnés envie de lire ce livre à sa sortie.

J’aime beaucoup l’idée d’un livre qui parle de l’amour des livres et c’est tout à fait ce que l’on retrouve ici, Sara ne vit que pour ses livres jusqu’à ce qu’elle rencontre les habitants de Broken Wheel. Si vous recherchez des histoires plus élaborées ou un minimum d’action passez votre chemin. C’est une histoire légère, qui se lit avec une bonne tasse de thé, un dimanche après midi, parfait pour se changer les idées et se relaxer.

Je n’ai pas vraiment accroché avec les personnages de ce roman, ils y sont pas assez développés pour la plupart et c’est dommage car il y avait des personnages très intéressants qu’il aurait fallu approfondir.J’ai néanmoins beaucoup aimé voir la « transformation » de Sara, qui apprend à apprécier la vie et les vrais gens autant que les livres qu’elle trimbale partout avec elle. J’ai aimé aussi les petites lettres disséminées dans le roman, entre les chapitres, mais j’ai trouvé assez dommage de n’avoir que les lettres d’Amy à Sara et de ne jamais voir ses réponses, mais c’est aussi une façon d’intégrer le personnage d’Amy dans le roman, sans qu’elle même y soit réellement.

 

Par contre la fin m’a déçue, je l’ai trouvée beaucoup trop simple, un peu bâclée finalement et c’est dommage, j’aurai préféré qu’il se finisse moins bien mais que ce soit moins prévisible et surtout beaucoup plus travaillée.

 

Ma note

C’est un joli roman sur l’amour des livres et des gens, une petite parenthèse de douceur mais c’est dommage qu’il ne soit pas plus travaillé, que les personnages ne soient pas plus développés et que la fin soit si simple et prévisible.

lavande 3.25

 

 

Publicités

3 réflexions sur “La bibliothèque des cœurs cabossés – Katarina Bivald

  1. Je suis en pleine lecture de ce livre et je suis très déçue pour le moment. J’ai bien du mal à accrocher et m’attendais à des personnages bien plus entraînants que cela ! A voir si les 60 dernières pages sauront renverser la vapeur…Ce dont je doute fort ! Merci pour cet chronique et pour ton blog, qui est très sympathique !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s