Dualed – Elsie Chapman

 Résumé : Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi.
West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se
met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

Mon avis

Cet été, entre toutes mes lectures mignonnes et positives, j’ai eu une envie de me plonger dans un univers un peu plus sombre ou tout ne se passe pas au mieux dans le meilleur des mondes. En fait j’avais surtout envie d’un roman dystopique, d’un équivalent à Hunger games, que j’avais adoré il y a quelques années, avec un personnage principal fort, un monde futuriste et bien pourri, une histoire de survie bien sombre. Je me suis donc penchée sur Dualed qui je l’espérais regrouperait toutes ces caractéristiques.

On y suit donc la vie de West Grayer, 15 ans, qui après avoir perdu toute sa famille va devoir se battre pour sa survie, dans un monde ou les ados doivent tuer pour avoir le droit de vivre. L’idée de départ est pas mal du tout je dois dire mais le problèmes de Dualed se trouve dans les détails. Avec un univers pareil on s’attend à avoir beaucoup d’explications sur le pourquoi du comment de cette règle pour le moins absurde mais à part une explication très rapide au début du roman on en apprend pas beaucoup plus. Notre héroïne, que j’ai eu beaucoup de mal à comprendre, tantôt badass en mode survie, tantôt fillette apeurée et naïve, se pose elle aussi des questions sur ce mode de vie, mais finalement elle ne mène jamais sa réflexion jusqu’au bout, préférant abandonner ses recherches. Au final je me suis demandée pourquoi cette perte de temps, car ces moments de remise en question et de recherches ne mènent finalement à rien et cassent le rythme du roman, où il faut attendre la toute fin pour qu’enfin il se passe quelque chose et on passe les trois quarts du livre à attendre. J’ai trouvé ça très dommage car j’en attendais beaucoup plus notamment vis à vis de l’univers qui n’a pas du tout ete développé, tout comme les personnages secondaires d’ailleurs.

Ma note 

Je me suis un peu ennuyée au final en lisant ce roman, c’est dommage car l’histoire de départ semblait intéressante. Les personnages ne sont pas très bien développés, tout comme l’univers, et le personnage principal est assez quelconque je trouve. 2-5

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s