L’affaire Prothéroe – Agatha Christie – Miss Marple 1

Résumé : Quand on découvre le colonel Protheroe tué d’une balle dans la tête dans le bureau du presbytère, le pasteur a déjà sans doute une idée sur l’identité possible de l’assassin ou, en tout cas, sur un mobile vraisemblable. N’assiste-t-il pas au thé hebdomadaire de sa femme, où s’échangent potins et cancans ? Il sait déjà que la victime avait un caractère de cochon, qu’elle avait eu une prise de bec avec le Dr Stone, que sa fille soupirait après le moment où sa mort lui offrirait enfin la liberté, que le peintre qui voulait faire le portrait de ladite fille en maillot de bain en voulait au colonel parce qu’il l’avait jeté dehors. Et, tenez, même le pasteur, qui raconte l’histoire, avait des raisons de se plaindre : le colonel ne venait-il pas vérifier les comptes de la paroisse ?

mon avis

L’affaire Prothéroe n’est pas mon premier Agatha Christie, j’avais lu Le crime d’Halloween il y a quelques années, que j’avais moyennement apprécié et le magnifique Les dix petits nègres, mais je n’avais encore jamais lu un miss Marple. J’ai donc décidé de commencer en toute logique par le premier. Autant je n’accrochais pas du tout avec Hercule Poirot autant ma sympathie envers miss Marple a été immédiat.

J’aime l’idée de cette petite vieille qui résout des crimes dans son petit village anglais pour tromper l’ennui. Elle a tout a fait conscience d’être une fouineuse et en joue d’ailleurs mais cela lui a été bien utile lors de l’enquête pour résoudre le meurtre du colonel Prothéroe. Miss Marple voit toujours les choses que ne remarquent pas les autres et c’est souvent comique. Les autres personnages sont attachants aussi, notamment le pasteur Clement et sa (jeune) femme Griselda. D’ailleurs j’ai été surprise au début du roman de constater que le narrateur n’était pas miss Marple mais le pasteur. C’était assez perturbant au début mais finalement avec le recul je me rends compte que c’était mieux ainsi, la révélation est d’autant plus grande à la fin lorsque miss Marple résout l’enquête.

D’ailleurs la révélation de fin est étonnante, Agatha Christie est vraiment très forte pour échafauder des plans incroyables, je ne me suis douté de rien. Ce que j’ai le plus apprécié dans ce roman, outre la révélation étonnante, c’est l’ambiance particulièrement cozy (surtout pour une histoire de meurtre), et même comique parfois (j’avais souvent l’impression d’être dans une partie de Cluedo), c’était très agréable à lire et très fluide car il y a assez peu de descriptions et beaucoup d’actions et de dialogue ce qui le rend très simple à lire et à comprendre.

ma note 

Si vous aimez les cozy mystery ou si tout simplement vous voulez lire quelque chose de prenant mais simple et pas prise de tête je vous le conseille. Les personnages sont attachants, l’ambiance est très agréable et il est facile et rapide à lire, sans oublier une révélation finale bien pensée.4-25-bis

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s